Médiation

LUNETTES ROSES développe des projets artistiques sur mesure avec des organismes, des entreprises et des écoles. L’écriture, déclinée en plusieurs genres et formes (et associée à d’autres formes artistiques au besoin) devient un pré[texte] poétique et un outil pour réfléchir sur des enjeux communautaires et se mobiliser.

117_web

Ateliers dans le cadre de la Falla 2013 [photo: Patricia Bergeron]

2017

ATELIERS « SEMEUSES D’HISTOIRES »

– co-idéation, rédaction, coordination, co-animation –

À travers une série de 9 rencontres, 8 jeunes du Centre Gabrielle-Roy de 16 à 20 ans développent leurs habiletés à raconter et à animer la lecture d’une histoire pour un groupe d’enfants de la garderie du Centre. Le programme des lectures s’inscrit dans la thématique de la diversité. Avec des extraits de textes et des illustrations de Daniel Pennac, Élise Gravel et Rogé. Projet développé et co-animé avec Annie-Claude Simard, avec la collaboration de Pierre-Yves Diehl et Denise Grégoire.
* Centre Gabrielle-Roy et Relais des Jeunes Familles (Montréal/2017)

CONSTRUCTIONS ÉPHÉMÈRES « CABANE »

– responsable des bénévoles, médiation –

CABANE, un concours d’installations-constructions éphémères, qui avait lieu pendant la foire commerciale de l’Avenue Mont-Royal au coin des rue Mentana et Boyer (ancien site de la station d’essence ESSO).
* Odace Événements (Montréal/2017)

article de blogue « Cabane – constructions éphémères »
« Lorsqu’on pense à cabane, on pense à l’enfance, à une maison trafiquée à partir d’une boîte, à une cabane perchée dans un arbre. On pense à un abri, à une cachette, à un espace de repos. »

CORRESPONDANCES « SAINT-MICHEL EN 375 SAVEURS »

– idéation, rédaction, coordination, animation –

avionSaint-Michel est un quartier enclavé, où les déplacements sont difficiles à cause de la présence de deux anciennes carrières et du boulevard Métropolitain. Ce trait distinctif du quartier fait en sorte que les gens se voisinent difficilement d’un secteur à l’autre. Le projet de correspondances voulait permettre aux voisins… de se voisiner, d’abord à l’écrit et d’imaginer des ponts, qui relieraient l’est et l’ouest du quartier (au-dessus de l’ancienne carrière Francon), ainsi que le nord et le sud (au-dessus de la frontière symbolique du Métropolitain). Une façon de raccorder les espaces physiques et temporels, de faire le pont à la fois entre le passé et le futur du quartier et entre les différentes zones géographiques de Saint-Michel. Avec des extraits de textes d’Emily Dickinson et Jean Cocteau. 6 partenaires communautaires et institutionnels ont accepté de participer aux correspondances et une trousse a été créée pour les écoles. Infos sur saintmichel375.com
* Collectif de partenaires du quartier (Montréal/2017)

2016

CAFÉS-CITOYENS « CRÉER ENSEMBLE DANS LE TEMPS »

– co-idéation, co-rédaction, co-coordination, co-animation –

OLYMPUS DIGITAL CAMERA2 cafés-citoyens ont été élaborés à partir des préoccupations des citoyens, exprimées lors des précédents cafés en 2015. Le premier café, RAPPROCHEMENTS (21 novembre, Table fleurie d’Algérie) était l’occasion de créer un espace de rencontre et d’échanges pour tenter de créer un pont, de faciliter la cohabitation entre les commerces et les citoyens de ce coin de quartier. Ce café réunissait à la fois des résidents de la rue Jean-Talon, des citoyens désirant s’impliquer dans ce secteur de Saint-Michel, des commerçants qui ont émis la volonté de créer des liens avec les citoyens et le laboratoire de recherche en relations interculturelles (LABRRI). Le second café, ENSEMBLE, UN PAS VERS L’EMPLOI (28 novembre, CJE Centre-Nord) était l’occasion d’échanger à la fois sur les défis liés à l’employabilité et sur les pistes de recherche pour un emploi de qualité. Avec des extraits de textes de Dany Laferrière (Tout ce qu’on ne te dira pas, Mongo). Projet développé et co-coordonné avec Isabelle Comtois. Images ici.
* Vivre Saint-Michel en Santé et plusieurs partenaires du quartier (Montréal/2016)

ATELIERS « PAROLE EN L’AIR »

– idéation, rédaction, coordination, animation –

Parole en l’air est un projet de médiation culturelle interdisciplinaire axé sur l’écriture, la prise de parole et la mise en scène. Ce projet visait à faire le pont entre deux vocations de la bibliothèque de Saint-Léonard, qui prête des livres et diffuse des spectacles. Avec des extraits de textes de Simon Boulerice (Javotte), Kim Doré (La dérive des Méduses), Cendrillon et Humans of New-York.
* Bibliothèque de Saint-Léonard (Montréal/2016)

JOURNÉES DE LA CULTURE 2016

– idéation, rédaction, co-animation –

Cendrillon et Javotte (ré)inventées une activité ludique proposée dans le cadre des Journées de la Culture pour s’initier à l’écriture créative et découvrir la pièce au cœur du projet annuel de médiation (Javotte, de Simon Boulerice). Une activité calquée sur les « exercices de style » de Raymond Queneau. Projet développé et co-animé avec Annie-Claude Simard.
* Bibliothèque de Saint-Léonard (Montréal/2016)

PROMENADES « PARCOURS GÉOPOÉTIQUE SAINT-MICHEL »

– animation –

OLYMPUS DIGITAL CAMERALes promenades avaient pour but de faire (re)découvrir Saint-Michel autrement en prenant la plume ou un appareil photo. De nouvelles visites des points d’intérêt et des œuvres du parcours, développé en 2015 avec une centaine de citoyens.
* 5 promenades estivales (Montréal/2016)

2015

ATELIERS « UNE BOUTEILLE VERS LES ÉTOILES »

– idéation, rédaction, coordination, co-animation –

En 1977, la NASA lançait dans l’espace deux sondes contenant des disques sur lesquels étaient enregistrésUne Bouteille des images (paysages, monuments, personnes, textes) et des sons (pluie, chants de baleine, rire humain, musique classique, chansons populaires). Cette « mosaïque » d’éléments se voulait un panorama de la Terre, un reflet de sa diversité naturelle et culturelle. Une carte postale. Qu’en est-il des images et des sons qui représentent la communauté qui fréquente la bibliothèque depuis 50 ans? Autrement dit, qu’aimerions-nous transmettre aux étoiles aujourd’hui? Avec des extraits de textes de Marie-Célie Agnant, Michel Pleau, Loco Locass, José Acquelin et Jean-Paul Daoust. Projet d’écriture numérique et de mosaïque narrative qui s’est fait en collaboration avec Isabelle Claire Murphy, Annie-Claude Simard et Pierre-Yves Diehl. Vidéos du projet ici et ici. Images ici.
* Bibliothèque de Saint-Léonard (Montréal/2015-2016)

CAFÉS-CITOYENS « ÊTRE, VIVRE ET AGIR ENSEMBLE »

– artiste invitée –

Les cafés-rencontres « Être, vivre et agir ensemble à St-Michel » invitaient les citoyens à réfléchir et à échanger autour de thèmes liés à la participation citoyenne et au vivre-ensemble dans un quartier, une ville, où la diversité se manifeste par de multiples expressions. Un projet réalisé par Eurêka! Art et dialogue interculturel en partenariat avec Vivre Saint-Michel en santé, avec la collaboration du Laboratoire de recherche en relations interculturelles de l’Université de Montréal (LABRRI), le Centre Yves-Thériault, le Carrefour populaire de St-Michel et avec la participation financière de la Ville de Montréal par le biais du Programme Montréal Interculturel 2015. Slam collectif ici.
* Eurêka! ADI et plusieurs partenaires du quartier (Montréal/2015)

JOURNÉES DE LA CULTURE 2015

– animation –

Lancement du parcours géopoétique Saint-Michel l’activité avait lieu dans le cadre des Journées de la Culture dans le but de faire découvrir le parcours et les œuvres développés par une centaines de citoyens au fil de l’année.
* Centre Yves-Thériault (Montréal/2015)

ATELIERS « PARCOURS GÉOPOÉTIQUE SAINT-MICHEL »

– idéation, rédaction, animation –

Le PARCOURS GÉOPOÉTIQUE DE SAINT-MICHEL est un projet de créparcoursYTations collectives à la base de l’élaboration d’un parcours guidé dans le quartier. Le projet visait à rassembler citoyens, artistes et organismes autour des notions de CULTURE et de TERRITOIRE, dans le but de créer ce sentiment d’appartenance et de communautés plurielles tricotées serrées souhaité par les citoyens de Saint-Michel. Avec des extraits notamment de textes de Raymond Bozier, Alexie Morin, Victor Hugo, Michel Pleau et Raymond Queneau. Le parcours n’est malheureusement plus disponible sur baladoDécouverte.com, mais la page FB du projet est toujours accessible ici et vous pouvez les visionner les vidéos des différents points d’intérêt ici et ici et ici et ici et ici.
* Eurêka! ADI et plusieurs partenaires du quartier (Montréal/2015)

article de blogue « Métropolitain encadré »
« Une porte d’entrée vers d’innombrables découvertes, cette impression d’être funambule sur le fil des souvenirs et des espaces. Au sud : la bibliothèque-piano, les accents du Maghreb, la caverne d’Ali Babaroque du Marché aux puces. Au nord : le centre environnemental, les gourmandises de la rue Charland, les phares comme la TOHU et la Maison d’Haïti. Partout des ruelles vertes, une toponymie avec une mémoire, des communautés culturelles multiples, une vie communautaire active, la culture qui prend l’air, des familles, des entrepreneurs, des aînés, des rêveurs… »

article de blogue « Et les lilas en fleurs »
« Une surprise chaque fois que nous visionnons nos photos de réaliser que, malgré le fait que nous étions dans un même lieu au même moment, non seulement nous n’avons pas vu les mêmes choses, mais que certains-certaines ont vu des choses que d’autres n’ont pas vues. À force de faire les touristes dans notre propre quartier, nous avons développé l’art de voir autrement et nous tentons de transposer ce voir autrement dans nos projets artistiques collectifs. »

article de blogue « La chaussure retrouvée »
« Ce soulier était le clou de notre tournée! Un peu le symbole de nos promenades, nos flâneries, nos errances et en même temps, celui de nos obstacles à nous déplacer, de nos enjeux de mobilité, liés à l’âge, à notre condition physique personnelle et à la géographie de notre territoire enclavé. Saint-Michel, avec son autoroute métropolitaine et ses deux carrières désaffectées, présentent certains défis dans les déplacements. Parlez-en à Yvan… »

article de blogue « Rosebud »
« C’était la première fois que j’allais au marché et nous y sommes entrés comme dans une caverne d’Alibababa. Les marchands voulaient acheter la petite luge, qui date de l’enfance de ma mère. Nous avons croisé des gramophones, des saintes vierges en congé de processions, un casse-tête de la planète des singes, de vieilles enseignes de COKE, des plans pour monter des meubles, des cartes géographiques du Canada imprimées sur toile et une liste de poèmes du 19e siècle. »

2014

ATELIERS « COLLECTIF MACÉDOINE »

– idéation, rédaction, co-animation –

Le projet « Collectif Macédoine » proposait aux élèves une série d’ateliers d’écriture et de mosaïque. Les jeunes ont participé à la création d’un conte qu’ils ont illustré en réalisant une mosaïque de verre narrative, oeuvre collective installée de façon permanente au Centre Gabrielle-Roy. Avec des extraits de textes de Jacques Ferron, Edgar Allan Poe et Le petit chaperon rouge. Projet développé et co-animé avec Isabelle Claire Murphy.
* Eurêka! ADI et le Centre Gabrielle-Roy (Montréal/2014)

ATELIERS D’ÉCRITURE POÉTIQUE « POÉSIE EN FAMILLE »

– idéation, rédaction, co-animation –

Série d’ateliers d’écriture poétique qui s’adressaient à des parents et à leurs enfants. Le projet « poésie en famille » visait non seulement à développer le goût de la lecture et de l’écriture, mais il constituait un espace de parole et de découverte permettant à des familles du quartier de partager une expérience commune contribuant à créer un sentiment de fierté partagé. Avec des extraits de textes de Dominique Lauzon et de Gaston Miron. Projet développé par Lunettes Roses et co-animé avec Dominique Lauzon.
* La Maison de la poésie et le Centre Yves-Thériault (Montréal/2014)

ATELIERS « MOSAÏQUE DE MOI »

– idéation, rédaction, co-animation –

Le projet « La mosaïque de MOI » proposait aux élèves une série d’ateliers d’écriture et d’arts visuels qui les portaient à se questionner sur les différentes facettes de leur identité: familiale, religieuse, professionnelle, culturelle, etc. Les participants ont ensuite créé leur autoportrait à l’aide des techniques apprises, de façon à représenter la complexité de leur personnalité. Avec des extraits de textes d’Amin Maalouf, Rainer Maria Rilke et Grand Corps Malade. Projet développé par Lunettes Roses et co-animé avec Aygerim Syzdykova. Site internet du groupe ici.
* Eurêka! ADI et le Centre Gabrielle-Roy (Montréal/2014)

2013

ATELIERS DE LANTERNES POÉTIQUES SONORES

– artiste invitée –

La poésie est une « fenêtre ouverte », une « illumination » et les poètes et leurs voix poétiques, autant d’étincelles dans le monde. Dans le cadre du projet de médiation culturelle de LA FALLA, des lanternes poétiques ont été confectionnées avec les aînés des HLM Des Carriers, Laure-Conan, Bruchési et Emmaüs du quartier de Saint-Michel. Plus d’une trentaine de personnes se sont inspirées de poèmes sélectionnés dans le recueil LES BRUITS DU MONDE (Mémoire d’encrier) et de leur propre lumière intérieure pour fabriquer des lanternes qui se sont allumées lors des festivités de la FALLA les 15-16 et 17 août 2013. Avec des extraits de textes de José Acquelin, Joséphine Bacon, Frantz Benjamin, Jean Désy, Naomi Fontaine, José Marti, Laure Morali et Manon Nolin. Projet développé par Lunettes Roses et co-animé avec la médiatrice de la TOHU, Patricia Bergeron. La Bande-son des lanternes poétiques sonores ici.
* LA FALLA de la TOHU et 4 HLM de Saint-Michel (Montréal/2013)

article de blogue « Aujourdhui, jai tué un oiseau »
« Nous avons mangé des biscuits et pris un thé ensemble. Les gens sont venus me parler. Quelqu’un m’a dit : « je vous remercierai jamais assez. Moi je suis bonne avec les enfants, mais je suis pas ben bonne avec les adultes d’habitude ». Quelqu’un m’a dit : « j’étais pas trop certaine au début quand vous êtes arrivée, mais c’est très beau ce qu’on a fait ». Quelqu’un m’a dit : « il faut revenir faire des activités avec nous autres l’an prochain ». Quelqu’un m’a dit : « notre groupe est plus fort à cause d’activités comme ça ». Quelqu’un m’a dit : « je sais pas si je serai là l’an prochain. J’ai des problèmes de coeur, de cholestérol. Il y a des risques que je fasse un ACV. » »

article de blogue « On commence à compter les jours »
« En parallèle du projet, les falleros ont exprimé le désir de composer une chanson rap. Nous nous sommes mis au travail avec Ronald, Tche et Rich. Les jeunes ont fait un travail remarquable de synthèse des idées générées par le groupe et ils ont un talent naturel pour aligner les mots sur un beat. Nous avons fait quelques séances d’enregistrement, dont une de groupe, pour ajouter les voix de tous en filigrane, l’esprit communautaire de LA FALLA capté et mixé sur le refrain final de nos trois falleros. La version audio de la chanson devrait suivre dans le courant de la semaine…. »

article de blogue « La main à la pâte et poésie on the side »
« Les participantes de Laure-Conan ont travaillé à partir de moules. Annette nous a raconté comment elle avait appris à faire des sucres d’orge à seize ans avec l’aide d’une soeur. Cette même soeur lui a légué sur son lit de mort ses moules en métal et un livre de recettes. Des recettes patrimoniales de beignes, de sirop contre la grippe, de ketchup de fruits. Un livre magnifique aux pages jaunies écrit à la main, à plusieurs mains. Avec une Sainte Vierge en couverture, plastifiée avec des coutures. Un trésor de souvenirs et d’émotions. »

article de blogue « Falla 2013 la suite en sueurs »
« Elle [Joséphine Bacon] nous a parlé du mode de vie des Innus avant et après les pensionnats. De vie nomade, de portage et de canots d’écorce. Des tourbières et de gelée de chicoutais. De l’étendue du territoire. De tentes qui tremblent. Des animaux à fourrures, des animaux qui volent et des animaux aquatiques. Elle nous a raconté la création du monde selon les Innus et l’histoire de chasse des oiseaux d’été. »

article de blogue « Lanternes poétiques dans la mire »
« Les Marcel, Adèle, Shirley, Marie-Rose, Rose-Marie, Gilberto, Anette, Maude, Denise, Céleste et j’en passe, nous ont accueillis chez eux et ont écouté attentivement l’histoire-thématique de LA FALLA 2013. Cette légende de la création du monde selon la nation huronne-wendat, qui raconte comment le crapaud a transporté la terre du fond de l’océan pour recouvrir la carapace de la sage tortue afin qu’Aataensic et sa famille puissent y habiter et cultiver le maïs, la courge et les haricots. »

ATELIERS D’ÉCRITURE RAP

– idéation, animation –

Des ateliers d’écriture rap ont eu lieu avec la cohorte 2013 des falleros, dans le but de cristalliser leur expérience dans une chanson à leur image. Le rap des falleros ici.
* LA FALLA de la TOHU (Montréal/2013)

article de blogue « Rap de la Falla 2013 »
« projet de renaissance
le brûler c’est une nécessité
faites-moi confiance
une nouveauté à chaque année
un nouveau thème à chaque année
les falleros vont se propager
oui, c’est obligé »

2011

ATELIERS D’ÉCRITURE RAP

– idéation, rédaction, co-animation –

Des ateliers d’écriture rap ont été donnés à l’automne  2011 à une dizaine de jeunes, sous la direction de David Mottais, travailleur de milieu à la Maison des Jeunes de Charlesbourg « L’INTEGRALE ». Ces ateliers sont nés d’un besoin exprimé par certains jeunes eux-mêmes de développer des compétences en lien avec l’écriture et le rap. Les ateliers avaient pour objectifs de 1) développer une pratique d’écriture par le biais du genre rap en abordant des thématique comme la violence, la drogue, l’égalité des genres; 2) faire des exercices pour faciliter le passage du texte à la voix et 3) mettre en commun les textes écrits. Avec des extraits de textes de The Last Poets, Souleymane Diamanka, Loco Locass, Samian, Taktika, IAM, Keny Arcana et Webster.
* Maison des Jeunes L’intégrale de Charlesbourg (Québec/2011)

article de blogue « En souvenir des beaux ateliers de rap donnés à l’automne 2011 »
« Le rap c’est d’l’écriture lecture lire écrire décrire
Enregistrer les tracks composées
La rime c’est comme des sentiments
Quand c’est mauvais c’t une guerre de clans »

2009

ATELIER D’INTRODUCTION À L’ART ENGAGÉ

– co-idéation, co-rédaction, co-animation –

Une activité ludique commandée par l’Éco-Quartier, dans le but de réfléchir sur le concept d’art engagé ou « art communautaire ».  Avec des extraits de textes de l’ATSA (Quand l’art passe à l’action), Ève Lamoureux (Art et politique) et du Refus Global. Activité développée et co-animée avec Isabelle Milot.
* Éco-Quartier du CJC (Québec/2009)

ACTIVITÉ D’ÉCRITURE DE CONTE

– co-idéation, co-animation –

Dans le cadre d’un stage professionnel en Afrique de l’Ouest, j’ai développé différentes activités créatives avec l’aide des professeurs en place, notamment une activité d’écriture liée à la forme du conte. Avec des extraits de textes de Serge Bouchard (Bestiaire) et la légende du colibri.
* École le Secret du Savoir (Mali/2009)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *