Perdu(e)

Perdu(e) – 2018, dans le cadre du DESS Arts, création et technologies

À travers une dizaine d’interventions en parallèle dans les ruelles environnant ma maison et en ligne, je poursuis ma réflexion sur la marche en tant qu’acte artistique et sur la porosité des espaces numériques et physiques. Une dizaine de fausses affiches « perdu » ont été confectionnées et installées dans l’espace public, dans des ruelles qui se voisinent, de façon à créer une exposition à ciel ouvert, un parcours de fragments littéraires, qui interpelleront (ou non) les passants. Le thème de la perte est au cœur du projet d’écriture, dans une mise en espace ludique, qui rappelle une chasse aux trésors. Chaque affiche calque les affiches d’objets perdus qu’on retrouve déjà dans l’espace public, en version plus colorée, et est composée d’un titre, d’une image et d’une description de l’objet perdu sous forme de fragment de texte littéraire. Une page WordPress est associée au projet, une carte augmentée a été créée dans OpenStreetMap pour offrir une version graphique alternative des interventions et un parcours est disponible sur application guidiGO.

Objectifs

  • Participer à brouiller les frontières entre espaces numériques et physiques pour faire ressortir leur caractère interrelié
  • Déployer l’écriture dans l’espace pour participer à sa construction
  • Observer comment la mémoire et l’éphémère cohabitent à travers ce qui disparaît et les traces qui persistent des interventions

Moyens

  • Recherche, lectures et explorations sur le terrain
  • Interventions en parallèle dans l’espace numérique et physique
  • Détournement de dispositifs dans une visée artistique

Pour suivre le projet