Marche à l’amour

MISE EN CONTEXTE

Un bénévole du Printemps des Poètes, Mizaël Bilodeau, m’a fait suivre un lien vers le projet SKIN de Shelley Jackson en soumettant l’idée d’organiser une version québécoise du projet. Jackson à coordonner le tatouage collectif d’une histoire inédite, SKIN, dont elle est elle-même l’auteure. Chaque participant porte un mot de l’histoire sous forme de tatouage et tous les participants du projet sont les seuls à connaître l’histoire dans son intégralité.

Nous nous sommes inspirés de cette idée originale pour faire naître le projet de tatouage collectif du très beau poème de Gaston Miron, La marche à l’amour. Pourquoi le choix de ce poème en particulier, vous me direz? Je pourrais tenter de vous convaincre à coup de mille arguments sérieux, mais la vérité est que, oui, plusieurs autres poèmes auraient pu être choisis. Un bref sondage sur la page facebook du Printemps des Poètes a fait ressortir les noms d’Alfred Desrochers, Claude Gauvreau, Paul-Marie Lapointe, Anne Hébert, Denis Vanier, Benoit Jutras, Patrice Desbiens, etc. Pour être honnête, il était important pour moi de choisir d’abord un poème d’un auteur québécois ET La marche à l’amour demeure à mon avis le plus beau poème d’amour écrit, toutes époques et espaces géographiques confondus. Le poème est, bien évidemment, magnifiquement bien écrit, mais au-delà de ses qualités littéraires, il me touche et parle de manière sensible à mes cordes intimes d’amoureuse et de citoyenne du monde, de femme et de Québécoise. À chaque nouvelle lecture ou écoute du texte je demeure bouleversée et je suis certaine que ce choc, ce sentiment viscéral, est partagé. De plus, l’idée que cette marche à l’amour soit en marche, en mouvement littéralement, sur la peau d’êtres humains, d’êtres aimants… c’est beau, tout simplement!
– Chantal

TEXTE

1. La marche à l’amour de Gaston Miron 
2. Tu as les yeux pers des champs de rosées (Gilles Melanson/Ginette Côté)
3. tu as des yeux d’aventure et d’années-lumière (Véronique Leduc)
4. la douceur du fond des brises au mois de mai (Marie Pilon)
5. dans les accompagnements de ma vie en friche (Marie Pilon)
6. avec cette chaleur d’oiseau à ton corps craintif (Florence Hellin)
7. moi qui suis charpente et beaucoup de fardoches (Chantal Bergeron)
8. moi je fonce à vive allure et entêté d’avenir (Mélanie Collin)
9. la tête en bas comme un bison dans son destin (Étienne Provencher-Rousseau)
10. la blancheur des nénuphars s’élève jusqu’à ton cou (Étienne Provencher-Rousseau)
11. pour la conjuration de mes manitous maléfiques (Marie-Anne Paveau)
12. moi qui ai des yeux où ciel et mer s’influencent (Marie-Louise Fontaine)
13. pour la réverbération de ta mort lointaine (Marine Sarrazin)
14. avec cette tache errante de chevreuil que tu as (Catherine Jarry)
15. tu viendras tout ensoleillée d’existence (Jade)
16. la bouche envahie par la fraîcheur des herbes (Isabelle)
17. le corps mûri par les jardins oubliés (Aude Conception)
18. où tes seins sont devenus des envoûtements
19. tu te lèves, tu es l’aube dans mes bras (Julie Bonneville)
20. où tu changes comme les saisons (Hélène Normandeau)
21. je te prendrai marcheur d’un pays d’haleine (Véronique Foisy)
22. à bout de misères et à bout de démesures (Noémie Fillion)
23. je veux te faire aimer la vie notre vie (Manon Valiquette)
24. t’aimer fou de racines à feuilles et grave
25. de jour en jour à travers nuits et gués (Ariane Roberge)
26. de moellons nos vertus silencieuses (Anne-Lise Remacle)
27. je finirai bien par te rencontrer quelque part (Marie-Claude Pelosse)
28. bon dieu! (Guy Ménard)
29. et contre tout ce qui me rend absent et douloureux (Maxime Laroche)
30. par le mince regard qui me reste au fond du froid (Sophie Jeukens)
31. j’affirme ô mon amour que tu existes (Lison Bérubé)
32. je corrige notre vie (Valérie Longpré)
33. nous n’irons plus mourir de langueur (Amélie Prévost)
34. à des milles de distance dans nos rêves bourrasques (Maxime Kien Duy Quach)
35. des filets de sang dans la soif craquelée de nos lèvres (Ève Paquette)
36. les épaules baignées de vols de mouettes (Aurélien Marsan)
37. non (Marie-Pierre Tremblay)
38. j’irai te chercher nous vivrons sur la terre (Andrea Romay)
39. la détresse n’est pas incurable qui fait de moi (Émilie Cadorette)
40. une épave de dérision, un ballon d’indécence (Émilie Cadorette)
41. un pitre aux larmes d’étincelles et de lésions (Émilie Cadorette)
42. profondes (Émilie Cadorette)
43. frappe l’air et le feu de mes soifs (Camille Nepveu)
44. coule-moi dans tes mains de ciel de soie (Marie-Ève Gervais)
45. la tête la première pour ne plus revenir (Philippe Bouchard-Cholette)
46. si ce n’est pour remonter debout à ton flanc
47. nouveau venu de l’amour du monde (Marye-Eve Sylvain)
48. constelle-moi de ton corps de voie lactée (Mylène Pagé)
49. même si j’ai fait de ma vie dans un plongeon (Astrid Apissoghomian)
50. une sorte de marais, une espèce de rage noire (Marie-Ève Goulet)
51. si je fus cabotin, concasseur de désespoir
52. j’ai quand même idée farouche (Simon Dumas)
53. de t’aimer pour ta pureté (Lyne Desjardins)
54. de t’aimer pour une tendresse que je n’ai pas connue (Ursula F. Larouche)
55. dans les giboulées d’étoiles de mon ciel (Mylène Pagé)
56. l’éclair s’épanouit dans ma chair (Aude Conception)
57. je passe les poings durs au vent (Marie-Ève Dugas)
58. j’ai un coeur de mille chevaux-vapeur (AnnieC)
59. j’ai un coeur comme la flamme d’une chandelle (Vicky Rioux)
60. toi tu as la tête d’abîme douce n’est-ce pas (Camille Crevier-Lalonde)
61. la nuit de saule dans tes cheveux
62. un visage enneigé de hasards et de fruits (Julie Bonneville)
63. un regard entretenu de sources cachées (Julie Bonneville)
64. et mille chants d’insectes dans tes veines (Anthony Lacroix)
65. et mille pluies de pétales dans tes caresses (Anthony Lacroix)
66. tu es mon amour (Gilles Melanson/Ginette Côté)
67. ma clameur mon bramement (Mélodie Vachon Boucher)
68. tu es mon amour ma ceinture fléchée d’univers (Caroline Lazure-Gilbert)
69. ma danse carrée des quatre coins d’horizon (Caroline Lazure-Gilbert)
70. le rouet des écheveaux de mon espoir (Caroline Cloutier)
71. tu es ma réconciliation batailleuse (Michelle Lapierre-Dallaire)
72. mon murmure de jours à mes cils d’abeille (Michelle Lapierre-Dallaire)
73. mon eau bleue de fenêtre (Michelle Lapierre-Dallaire)
74. dans les hauts vols de buildings (Michelle Lapierre-Dallaire)
75. mon amour (Michelle Lapierre-Dallaire)
76. de fontaines de haies de ronds-points de fleurs (Myriam Bradley)
77. tu es ma chance ouverte et mon encerclement (Guy Ménard)
78. à cause de toi (Marie-Christine Gauthier)
79. mon courage est un sapin toujours vert (Myriam Bradley)
80. et j’ai du chiendent d’achigan plein l’âme (Myriam Bradley)
81. tu es belle de tout l’avenir épargné (Jean-Sébastien Dubé)
82. d’une frêle beauté soleilleuse contre l’ombre (Jean-Sébastien Dubé)
83. ouvre-moi tes bras que j’entre au port (Ann-Marie Picard)
84. et mon corps d’amoureux viendra rouler (Maëlla Lepage)
85. sur les talus du mont Royal (Maëlla Lepage)
86. orignal, quand tu brames orignal (Maxim Chevarie Davis)
87. coule-moi dans ta palinte osseuse
88. fais-moi passer tout cabré tout empanaché
89. dans ton appel et ta détermination (Claudia Martel)
90. Montréal est grand comme un désordre universel (Aimée Lévesque)
91. tu es assise quelque part avec l’ombre et ton coeur (Aimée Lévesque)
92. ton regard vient luire sur le sommeil des colombes (Marye-Eve Sylvain)
93. fille dont le visage est ma route aux réverbères (Claude Giguère)
94. quand je plonge dans les nuits de sources (Alice Bergeron)
95. si jamais je te rencontre fille (Anthony Lacroix)
96. après les femmes de la soif glacée (Anthony Lacroix)
97. je pleurerai te consolerai (Kristina Cormier)
98. de tes jours sans pluie et sans quenouille (Anthony Lacroix)
99. des circonstances de l’amour dénoué (Anthony Lacroix)
100. j’allumerai chez toi les phares de la douceur (Mélissa Giguère)
101. nous nous reposerons dans la lumière (Mélissa Giguère)
102. de toutes les mers en fleurs de manne (Marie-Aude Ardizzon)
103. puis je jetterai dans ton corps le vent de mon sang (Benoit Sankus)
104. tu seras heureuse fille heureuse (Vicky Rioux)
105. d’être la femme que tu es dans mes bras
106. le monde entier sera changé en toi et moi (Marie-Andrée Décarie)
107. la marche à l’amour s’ébruite en un vollier (Sophie Cornellier)
108. de pas voletant par les lacs de portage (Sophie Cornellier)
109. mes absolus poings (Angélique Roy)
110. ah violence de délices et d’aval
111. j’aime (Aimée Lévesque)
112. que j’aime (Aimée Lévesque)
113. que tu t’avances (Véronique Leduc)
114. ma ravie (Ludovic Delrieux)
115. frileuse aux pieds nus sur les frimas de l’aube (Véronique Leduc)
116. par ce temps profus d’épilobes en beauté (M. B.)
117. sur ces grèves où l’été (Gilles Melanson/Ginette Côté)
118. pleuvent en longues flammèches les cris des pluviers (Valérie Rongier)
119. harmonica du monde lorsque tu passes et cèdes (Annie-C)
120. ton corps tiède de pruche à mes bras pagayeurs (Noémie PC)
121. lorsque nous gisons fleurant la lumière incendiée
122. et qu’en tangage de moisson ourlée de brises (Vicky Rioux)
123. je me déploie sur ta fraîche chaleur de cigale
124. je roule en toi
125. tous les saguenays d’eau noire de ma vie (Marie-Hélène Poulin)
126. je fais naître en toi (Christine Dubé)
127. les frénésies de frayères au fond du coeur d’outaouais
128. puis le cri de l’engoulevent vient s’abattre dans ta (Sophie Jeukens)
129. gorge (Sophie Jeukens)
130. terre meuble de l’amour ton corps (Aurélien Marsan)
131. se soulève en tiges pêle-mêle (Aurélien Marsan)
132. je suis au centre du monde tel qu’il gronde en moi (Maïka Houde)
133. avec la rumeur de mon âme dans tous les coins (Maïka Houde)
134. je vais jusqu’au bout des comètes de mon sang (Maïka Houde)
135. haletant (Maïka Houde)
136. harcelé de néant (Marie-France Marcotte)
137. et dynamité (Maïka Houde)
138. de petites apocalypses (Maïka Houde)
139. les deux mains dans les furies dans les féeries (Karine Richard)
140. ô mains (Aimée Lévesque)
141. ô poings (Aimée Lévesque)
142. comme des cogneurs de folles tendresses (Véronique Pepin)
143. mais que tu m’aimes et si tu m’aimes (Bernard Miller)
144. s’exhalera le froid natal de mes poumons (Jean-Pierre Rouillier)
145. le sang tournera ô grand cirque (Florence Hellin)
146. je sais que tout amour (Michelle Cazabon)
147. sera retourné comme un jardin détruit (Michelle Cazabon)
148. qu’importe je serai toujours si je suis seul (Camille Poirier)
149. cet homme de lisière à bramer ton nom
150. éperdument malheureux parmi les pluies de trèfles
151. mon amour ô ma plainte (Gérald Machabert)
152. de merle-chat dans la nuit buissonneuse (Sébastien Côrriveau)
153. ô fou feu froid de la neige (Louiselle Young)
154. beau sexe léger ô ma neige
155. mon amour d’éclairs lapidée (Benoît Martin)
156. morte (Noémie Doyon)
157. dans le froid des plus lointaines flammes (Charlène Blain)
158. puis les années m’emportent sens dessus dessous (Jean-Philippe Tétreault)
159. je m’en vais en délabre au bout de mon rouleau
160. des voix murmurent les récits de ton domaine (Denis Vézina)
161. à part moi je me parle
162. que vais-je devenir dans ma force fracassée (Chantal Bergeron)
163. ma force noire du bout de mes montagnes (Catherine Prévost)
164. pour te voir à jamais je déporte mon regard (Myriam Lamoureux)
165. je me tiens aux écoutes des sirènes (Véronique Foisy)
166. dans la longue nuit effilée du clocher de
167. Saint-Jacques
168. et parmi ces bouts de temps qui halètent (Catherine Paré)
169. me voici de nouveau campé dans ta légende (Philippe Laroche)
170. tes grands yeux qui voient beaucoup de cortèges (Manon Pepin)
171. les chevaux de bois de tes rires (Chantal Bergeron)
172. tes yeux de paille et d’or (Yolande Villemaire)
173. seront toujours au fond de mon coeur (Josée Aubin)
174. et ils traverseront les siècles (Josée Brodeur)
175. je marche à toi, je titube à toi, je meurs de toi (Jan-Léopold Munk)
176. lentement je m’affale de tout mon long dans l’âme (Zacharie Savard-Ribaut)
177. je marche à toi, je titube à toi, je bois (Stéphane Dépelteau)
178. à la gourde vide du sens de la vie (Stéphane Dépelteau)
179. à ces pas semés dans les rues sans nord ni sud (Noémie PC)
180. à ces taloches de vent sans queue et sans tête (Julie Lalancette)
181. je n’ai plus de visage pour l’amour (Laurence Beaulieu)
182. je n’ai plus de visage pour rien de rien (Noémi Thébalt)
183. parfois je m’assois par pitié de moi (Valérie Blanchette-Gingras)
184. j’ouvre mes bras à la croix des sommeils (Kath Messier)
185. mon corps est un dernier réseau de tics amoureux (Anick-Marie Bouchard)
186. avec à mes doigts les ficelles des souvenirs perdus (Philippe Bouchard-Cholette)
187. je n’attends pas à demain je t’attends (Julie Bonneville)
188. je n’attends pas la fin du monde je t’attends (Denise Trudel)
189. dégagé de la fausse auréole de ma vie (Angélique Soleil Lavoie)

GALERIE PHOTOS ICI

À suivre sous la catégorie «La marche à l’amour».

RÈGLES DU JEU

– Les gens qui désirent participer au projet et devenir « mots » doivent me faire suivre un courriel à l’adresse suivante : noslunettesroses(a)gmail.com. L’exercice permet de s’inscrire dans un projet poétique collectif qui nécessite l’appui de plusieurs pour voir le jour.

– Chaque personne qui s’inscrit au projet recevra un vers à faire tatouer. Les marques de ponctuation sont intégrées aux mots à tatouer. Les mots doivent être tatoués de façon lisible à l’endroit choisi par le participant. Chaque personne qui s’inscrit peut choisir son vers (selon la règle du premier arrivé, premier servi), mais une vérification sera faite pour s’assurer que ce dernier n’est pas déjà attribué.

– Une fois le vers officiellement attribué, elle est responsable de le faire tatouer (pas de laps de temps pour ce faire) et d’envoyer une photo du tatouage en question, toujours à la même adresse courriel : noslunettesroses(a)gmail.com en indiquant son nom (ou pseudonyme), le nom de la ville où elle demeure et de son pays. Elle peut aussi joindre un texte descriptif de son rapport au/aux mots tatoués, un nouveau poème écrit avec le/les mots tatoués, un commentaire sur le poème La marche à l’amour, etc. À noter que le tatouage est aux frais des participants. SVP nous préciser le nom du tatoueur pour que nous puissions l’inscrire sur le site.

Exemple : Ma photo + Chantal Bergeron, Québec, QUÉBEC (tattoo shop xyz, tatoueur xyz)

– Si vous cherchez un endroit où vous faire tatouer, notez que les artistes tatoueuses Maïka Houde et Marie-Andrée Décarie participent au projet en tant que marcheuses de vers de Miron. Je vous invite à visiter la page facebook de Maïka Houde. L’artiste tatoueuse Marie-Christine Gauthier (F is the Key) est aussi l’une des participantes de notre projet collectif.

– Vous pourrez suivre le développement du projet via le blogue de LUNETTES ROSES http://lunettesroses.com/

LES MOTS

1. Chantal Bergeron, Québec, QUÉBEC [no1 – La marche à l’amour] et [no162 – que vais-je devenir dans ma force fracassée ] et [no7 moi qui suis charpente et beaucoup de fardoches] et [no171 les chevaux de bois de tes rires]
2. Marie-France Marcotte, Montréal, QUÉBEC [no136 – harcelé de néant]
3. Annie-C, Montréal, QUÉBEC [no58 – j’ai un coeur de mille chevaux-vapeur] et [no119 – harmonica du monde lorsque tu passes et cèdes]
4. Maxim Chevarie Davis, Montréal, QUÉBEC [no86 – orignal, quand tu brames orignal]
5. M.B., Montréal, QUÉBEC [no116 – par ce temps profus d’épilobes en beauté]
6. Myriam Bradley, Rimouski, QUÉBEC [no76 – de fontaines de haies de ronds-points de fleurs] et [no79 – mon courage est un sapin toujours vert] et [no80 – et j’ai du chiendent d’achigan plein l’âme]
7. Mélanie Turmel, Bromont, QUÉBEC [no24 – t’aimer fou de racines à feuilles et grave] et [no25 –de jour en jour à travers nuits et gués]
8. Simon Dumas, Québec, QUÉBEC [no52 – j’ai quand même idée farouche]
9. Marie-Anne Paveau, Paris, FRANCE  [no11 – pour la conjuration de mes manitous maléfiques]
10. Mylène Pagé, Montréal, QUÉBEC [no48 – constelle-moi de ton corps de voie lactée] et [no55 –dans les giboulées d’étoiles de mon ciel]
11. Noémie PC, Montréal, QUÉBEC [no179 – à ces pas semés dans les rues sans nord ni sud] et  [no120 – ton corps tiède de pruche à mes bras pagayeurs] 
12. Angélique Soleil Lavoie, Montréal, QUÉBEC [no189 – dégagé de la fausse auréole de ma vie]
13. Karine Richard, Montréal, QUÉBEC [no139 – les deux mains dans les furies dans les féeries]
14. Marie-Andrée Décarie, Repentigny, QUÉBEC [no106 – le monde entier sera changé en toi et moi]
15. Maïka Houde, Montréal, QUÉBEC [no132 – je suis au centre du monde tel qu’il gronde en moi] et [no133 – avec la rumeur de mon âme dans tous les coins] et [no134 – je vais jusqu’au bout des comètes de mon sang] et [no135 – haletant] et [no137 – et dynamité] et [no138 – de petites apocalypses]
16. Stéphane Dépelteau, Repentigny, QUÉBEC [no177 –  je marche à toi, je titube à toi, je bois] et [no178 – à la gourde vide du sens de la vie]
17. Marie-Ève Gervais, Kangiqsujuaq (Nunavik), QUÉBEC [no44 – coule-moi dans tes mains de ciel de soie]
18. Denise Trudel, Salaberry de Valleyfield, QUÉBEC [no188 – je n’attends pas la fin du monde je t’attends]
19. Véronique Leduc, Montréal, QUÉBEC [no3 – tu as des yeux d’aventure et d’années-lumière] et [113 – que tu t’avances] et [115 – frileuse aux pieds nus sur les frimas de l’aube]
20. Myriam Lamoureux , Victoriaville, QUÉBEC [no164 – pour te voir à jamais je déporte mon regard]
21. Manon Valiquette, ?, QUÉBEC [no23 – je vais te faire aimer la vie notre vie]
22. Philippe Bouchard-Cholette, Québec, QUÉBEC [no45 – la tête la première pour ne plus revenir] et [no186 – avec à mes doigts les ficelles des souvenirs perdus]
23. Zacharie Savard-Ribaut, Québec, QUÉBEC [no176 – lentement je m’affale de tout mon long dans l’âme]
24. Aimée Lévesque, Montréal, QUÉBEC [no111 – j’aime] et [no112 – que j’aime] et [no90 – Montréal est grand comme un désordre universel] et [no91 – tu es assise quelque part avec l’ombre et ton coeur] et [no140 – ô mains] et [no141 – ô poings]
25. Mélissa Giguère, Terrebone, QUÉBEC [no100 – j’allumerai chez toi les phares de la douceur] et [no101 – nous nous reposerons dans la lumière]
26. Camille Nepveu, Montréal, QUÉBEC [no43 – frappe l’air et le feu de mes soifs]
27. Mélanie Collin, Granby, QUÉBEC [no8 – moi je fonce à vive allure et entêté d’avenir]
28. Caroline Lazure-Gilbert, Longueuil, QUÉBEC [no68 –tu es mon amour ma ceinture fléchée d’univers ] et [no69 –ma danse carrée des quatre coins d’horizon]
29. Josée Brodeur, Drummondville, QUÉBEC [no174 – et ils traverseront les siècles]
30. Josée Aubin, Montréal, QUÉBEC [no173 – seront toujours au fond de mon coeur]
31. Jade, Montréal, QUÉBEC [no15 – tu viendras tout ensoleillée d’existence]
32. Claudia Martel, Lac-Bouchette, QUÉBEC [no89 – dans ton appel et ta détermination]
33. Marie Pilon, ??, ?? [no4 – la douceur du fond des brises au mois de mai] et [no5 – dans les accompagnements de ma vie en friche]
34. Marie-Christine Gauthier, Montréal, QUÉBEC [no78 – à cause de toi]
35. Claude Giguère, Montréal, QUÉBEC [no93 – fille dont le visage est ma route aux réverbères]
36. Marie-Louise Fontaine, Sept-Îles, QUÉBEC [no12 – moi qui ai des yeux où ciel et mer s’influencent]
37. Marie-Claude Pelosse, Joliette, QUÉBEC [no27 – je finirai bien par te rencontrer quelque part]
38. Maxime Kien Duy Quach, Montréal, QUÉBEC [no34 – à des milles de distance dans nos rêves bourrasques]
39. Jean-Pierre Rouillier, ??, ?? [no144 – s’exhalera le froid natal de mes poumons]
40. Ann-Marie Picard, Saint-Charles-Borromée, QUÉBEC [no83 – ouvre-moi tes bras que j’entre au port]
41. Julie Bonneville, Sherbrooke, QUÉBEC [no19 – tu te lèves, tu es l’aube dans mes bras] et [no62 – un visage enneigé de hasards et de fruits] et [no63 – un regard entretenu de sources cachées] et [no187 – je n’attends pas à demain je t’attends]
42. Julie Lalancette, Montréal, QUÉBEC [no180 – à ces taloches de vent sans queue et sans tête]
43. Sophie Cornellier, ??, QUÉBEC [no107 – la marche à l’amour s’ébruite en un vollier] et [no108 – de pas voletant par les lacs de portage]
44. Noémie Fillion, Greenfield Park, QUÉBEC [no22 – à bout de misères et à bout de démesures]
45. Amélie Prévost, Montréal, QUÉBEC [no33 – nous n’irons plus mourir de langueur]
46. Myriam St-Denis Lisée, Montréal, QUÉBEC [no38 – j’irai te chercher nous vivrons sur la terre]
47. Aude Conception, ??, QUÉBEC [no17 – le corps mûri par les jardins oubliés] et [no56 – l’éclair s’épanouit dans ma chair]
48. Alice Bergeron, Montréal, QUÉBEC [no94 – quand je plonge dans les nuits de sources]
49. Anthony Lacroix, Saint-Claude, QUÉBEC [no64 – et mille chants d’insectes dans tes veines] et [no65 – et mille pluies de pétales dans tes caresses] et [no95 – si jamais je te rencontre fille] et  [no96 – après les femmes de la soif glacée] et [no98 – de tes jours sans pluie et sans quenouille] et [no99 – des circonstances de l’amour dénoué]
50. Sophie Jeukens, Hiver, QUÉBEC [no30 – par le mince regard qui me reste au fond du froid] et [no128 –puis le cri de l’engoulevent vient s’abattre dans ta] et [no129 –gorge]
51. Anick-Marie Bouchard, nomade [no185 – mon corps est un dernier réseau de tics amoureux]
52. Kristina Cormier, Sept-Îles, QUÉBEC [no97 – je pleurerai te consolerai]
53. Véronique Pepin, Tingwick, QUÉBEC [no142 – comme des cogneurs de folles tendresses]
54. Michelle Lapierre-Dallaire, Sherbrooke, QUÉBEC [no71 – tu es ma réconciliation batailleuse] et [no72 – mon murmure de jours à mes cils d’abeille] et [no73 – mon eau bleue de fenêtre] et [no74 – dans les hauts vols de buildings] et [no75 – mon amour]
55. Valérie Blanchette-Gingras, Québec, QUÉBEC [no183 – parfois je m’assois par pitié de moi]
56. Étienne Provencher-Rousseau, savane estrienne, QUÉBEC [no9 – la tête en bas comme un bison dans son destin] et [no10 – la blancheur des nénuphars s’élève jusqu’à ton cou]
57. Camille Crevier-Lalonde, Montréal, QUÉBEC [no60 – toi tu as la tête d’abîme douce n’est-ce pas]
58. Jan-Léopold Munk, Sherbrooke, QUÉBEC [no175 – je marche à toi, je titube à toi, je meurs de toi]
59. Camille Poirier, Ste-Thérèse, QUÉBEC [no148 – qu’importe je serai toujours si je suis seule]
60. Sébastien Côrriveau, Rimouski, QUÉBEC [no152 – de merle-chat dans la nuit buissonneuse]
61. Marie-Ève Dugas, ??, QUÉBEC [no57 – je passe les poings durs au vent]
62. Hélène Normandeau, Waterville, QUÉBEC [no20 – où tu changes comme les saisons]
63. Marie-Ève Goulet, Montréal, QUÉBEC [no50 – une sorte de marais, une espèce de rage noire]
64. Lison Bérubé, Rivière-du-Loup, QUÉBEC [no31 – j’affirme ô mon amour que tu existes ]
65. Vicky Rioux, Rivière-du-Loup, QUÉBEC [no59 – j’ai un coeur comme la flamme d’une chandelle] et [no104 – tu seras heureuse fille heureuse] et [no122 –et qu’en tangage de moisson ourlée de brises]
66. Astrid Apissoghomian, Québec/Limoilou, QUÉBEC [no49 – même si j’ai fait de ma vie dans un plongeon]
67. Florence Hellin, Bruxelles, BELGIQUE [no6 – avec cette chaleur d’oiseau à ton corps craintif] et [no145 –le sang tournera ô grand cirque]
68. Lou, Montréal, QUÉBEC [no153 – ô fou feu froid de la neige]
69-70 Gilles Melanson et Ginette Côté, Gatineau, QUÉBEC [no2 – Tu as les yeux pers des champs de rosées] et [no66 – tu es mon amour] et [no117 – sur ces grèves où l’été]
71- Maxime Laroche, ??, QUÉBEC [no29 – et contre tout ce qui me rend absent et douloureux]
72- Valérie Longpré, ??, QUÉBEC [no32 – je corrige notre vie]
73- Isabelle Melanson, Gatineau, QUÉBEC [no163 – ma force noire du bout de mes montagnes]
74- Michelle Cazabon, Sherbrooke, QUÉBEC [no146 –  je sais que tout amour] et [no147 –  sera retourné comme un jardin détruit]
75- Jean-Sébastien Dubé, Sherbrooke, QUÉBEC [no81 –  tu es belle de tout l’avenir épargné] et [no82 – d’une frêle beauté soleilleuse contre l’ombre]
76- Philippe Laroche, ??, QUÉBEC [no169 – me voici de nouveau campé dans ta légende]
77- Marine Sarrazin, ??, QUÉBEC [no13 – pour la réverbération de ta mort lointaine]
78- Olivier Grau, ??, QUÉBEC [no105 – d’être la femme que tu es dans mes bras] et [no165 – je me tiens aux écoutes des sirènes]
79- Guy Ménard, Montréal, QUÉBEC [no28 – bon dieu!] et [no77 – tu es ma chance ouverte et mon encerclement]
80- Ève Paquette, Montréal, QUÉBEC [no35 – des filets de sang dans la soif craquelée de nos lèvres]
81- Marie-Hélène Poulin, ??, QUÉBEC [no125 – tous les saguenays d’eau noire de ma vie]
82- Émilie Cadorette, ?? QUÉBEC [no39 – la détresse n’est pas incurable qui fait de moi] et [no40 – une épave de dérision, un ballon d’indécence] et [no41 – un pitre aux larmes d’étincelles et de lésions] et [no42 – profondes]
83- Noémie Doyon, ??, QUÉBEC  [no156 – morte]
84- Marie-Pierre Tremblay, ??, QUÉBEC [no37 – non]
85- Marye-Eve Sylvain, ??, QUÉBEC [no47 – nouveau venu de l’amour du monde] et [no92 – ton regard vient luire sur le sommeil des colombes]
86- Christine Dubé, Rivière-du-Loup, QUÉBEC [no126 – je fais naître en toi]
87- Caroline Cloutier, ??, QUÉBEC [no70 – le rouet des écheveaux de mon espoir]
88- Yolande Villemaire, Montréal, QUÉBEC [no172 – tes yeux de paille et d’or]
89- Laurence Beaulieu, Saint-Jérôme, QUÉBEC [no181 – je n’ai plus de visage pour l’amour]
90- Kath Messier, Montréal, QUÉBEC [no184 – j’ouvre mes bras à la croix des sommeils]
91- Jean-Philippe Tétreault, Montréal, QUÉBEC [no158 – puis les années m’emportent sens dessus dessous]
92- Aurélien Marsan, Lyon, FRANCE [no36 – les épaules baignées de vols de mouettes] et [no130 – terre meuble de l’amour ton corps] et [no131 – se soulève en tiges pêle-mêle]
93- Lyne Desjardins, ??, QUÉBEC [no53 – de t’aimer pour ta pureté]
94- Benoît Martin, Lyon, FRANCE [no155 – mon amour d’éclairs lapidée]
95- Ursula F. Larouche, Chicoutimi, QUÉBEC [no54 – de t’aimer pour une tendresse que je n’ai pas connue]
96- Ludovic Delrieux, ??, QUÉBEC [no114 – ma ravie]
97- Denis Vézina, Montréal, QUÉBEC [no160 – des voix murmurent les récits de ton domaine]
98- Noémi Thébalt, Montréal, QUÉBEC [no182 – je ne plus de visage pour rien de rien]
99- Charlène Blain, Sainte-Angèle-de-Monnoir, QUÉBEC [no157 – dans le froid des plus lointaines flammes]
100- Marie-Aude Ardizzon, Montréal, QUÉBEC [no102 – de toutes les mers en fleurs de manne]
101- Catherine Jarry, ??, ?? [no14 – avec cette tache errante de chevreuil que tu as]
102- Andréa Romay, ??, ?? [no38 – j’irai te chercher nous vivrons sur la terre]
103- Manon Pepin, Montréal, QUÉBEC [no170 – tes grands yeux qui voient beaucoup de cortèges]
104- Benoit Senkus, Montréal, QUÉBEC [no103 – puis je jetterai dans ton corps le vent de mon sang]
105- Isabelle, Yverdon-les-Bains, SUISSE [no16 – la bouche envahie par la fraîcheur des herbes]
106- Gérald Machabert, Lyon, FRANCE [no151 – mon amour ô ma plainte]
107- Catherine Prévost, Montréal, QUÉBEC [no163 – ma force noire du bout de mes montagnes]
108- Anne-Lise Remacle, ??, ?? [no26 – de moellons nos vertus silencieuses]
109/110- Maëlla Lepage et amoureux, Québec, QUÉBEC [no84 – et mon corps d’amoureux viendra rouler] et [no85 – sur les talus du mont Royal]
111- Véronique Foisy, l’Assomption, QUÉBEC [no21 –je te prendrai marcheur d’un pays d’haleine] et [no165 –je me tiens aux écoutes des sirènes]
112- Valérie Rongier, ??, ?? [no118 – pleuvent en longues flammèches les cris des pluviers]
113- Catherine Paré, Montréal, QUÉBEC [no168 – et parmi ces bouts de temps qui halètent]
114- Bernard Miller, ??, ?? [no143 – mais que tu m’aimes et si tu m’aimes]
115- Angélique Roy, Drummondville, QUÉBEC [no109 – mes absolus poings]
116- Mélodie Vachon Boucher, Montréal, QUÉBEC [no67 – ma clameur mon bramement]
117- Ariane Roberge, ??, QUÉBEC [no25 – de jour en jour à travers nuits et gués]

36 commentaires sur “Marche à l’amour”

  1. Et on se fait tatouer ça quand? On pourrait faire une délégation 🙂
    Chantou, le projet est super… porter les mots de Gaston Miron, tout un honneur quand même!

    1. Vous êtes plusieurs de Montréal, on pourrait organiser quelque chose prochainement par chez vous?! Comme Frank ne fait plus de tatouage, je suis embêtée…. la grande question où aller? Est-ce que quelqu’un a un tatoo shop à suggérer?

    2. bravo pour votre projet collectif
      à partir de l’hymne à l’amour de Miron

      BRAVO POUR VOTRE BLOG:)))

      quelle belle sensibilité vous avez pour la poésie
      .
      Permettez-moi de vous offrir
      une de mes chansons:
      qui parle de La Tuque et Trois-Rivieres
      et dont les paroles et musique
      se retrouvent sur

      http://www.demers.qc.ca
      chansons de pierrot
      paroles et musique

      LE CAMIONNEUR

      COUPLET 1

      j’suis su l’camion 60 heures par semaine
      j’t’aime

      des fois j’triche un peu
      j’fais des heures pour nous deux
      on dormira plus tard
      quand on s’ra des beaux vieux

      moi je vis juste pour toé
      j’ai hâte à fin de semaine
      j’t’aime

      de cogner du marteau
      quand tu fais du gâteau
      t’es si belle au fourneau
      mais j’veux mieux pour ma reine

      REFRAIN

      suffit qu’tu m’dises
      que tu veux changer la cuisine
      enlever l’comptoir à melamine

      pour que la route
      entre La Tuque et Trois-Rivières
      soit la plus belle de l’univers

  2. Vraiment sympa ton blog! les articles sont pertinents et de qualité je trouve! je lance moi aussi un blog et j’espère pouvoir arriver au même résultat un jour 🙂

  3. Voilà, je tenais à le graver sur le site, depuis cet après-midi  » Frappe l’air et le feu de mes soifs » (vers 43) est désormais encré dans ma peau.

    1. Ah oui! Le 95 aussi? Je vais inscrire ton nom alors. Est-ce que c’est possible de faire suivre des photos à l’adresse suivante : noslunettesroses@gmail? On aimerait beaucoup voir ces beaux tatouages 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *