La Grande Simone

Asclepias-albicans

By NPS [Public domain], via Wikimedia Commons

Les amiEs du Collectif Escargo ont participé au concours de design pour la revitalisation-expansion de la zone de rencontre Simon-Valois. Ils travaillaient en collaboration avec Mousse Architecture de paysage et Gravitaire sur le dossier LA GRANDE SIMONE. Ils m’ont fait l’immense privilège répété d’y intégrer des extraits de textes…

Inspiration. l’ancien chemin de fer et les lignes obliques qui traversent la place – le texte déjà inscrit dans le sol – le motif d’asclépiade et la dentelle de lumières envisagés par les designers – le mouvement des semences et des gens dans l’espace et la mixité des personnes qui donnent vie à la place…

Asclepias curassavica Blanco1.71

By Francisco Manuel Blanco (O.S.A.) [Public domain], via Wikimedia Commons

MISE EN CONTEXTE DU TEXTE POÉTIQUE

Parce que la place Valois est pour tous les Simon et les Simone. Tous les voisins et les voisines, les âmes nomades qui repassent à répétition ici, les travailleurs et les travailleuses qui marchent à pied, les petits frères et les grandes sœurs bienveillantes, les tantes, les mères et les grands-mères. Parce que cette place c’est nous. Et que nous sommes vibrants.

Parce que la place Valois est autant ancrée dans l’histoire passée des trains toujours en marche en mémoire, que dans le mouvement des âmes-pixels, qui se rassemblent et se dispersent tous les jours au gré du vent, telles des aigrettes qui essaiment le quartier de leurs idées, de leurs sensibilités et du pointillé de leurs pas.

TEXTE POÉTIQUE

Avant – les plantes pionnières fleurissaient déjà

Avant – l’asclépiade en friche, ses couleurs non funéraires

Avant – fausse mauvaise herbe ensemencée par le train et son passage familier

Avant – vivaces fécondées à même la fougue des flâneurs de chemin de fer

Avant qu’on arrache toute fibre sauvage et que les populations d’abeilles et de papillons s’effondrent

Parce que je me souviens des fabriques et de la filature de coton

Parce que le tracé diagonal suggère la tige du soyer d’Amérique

Parce que les rails, devenus verts, perforent la place occupée de métiers à tisser

Parce que le mouvement n’est plus celui du train, mais celui des humains et de leurs fuseaux

Parce qu’une âme-pixel isolée n’est qu’une âme-pixel isolée

Pour transformer 10 000 âmes-pixels en fleurs fractales décorées de reliefs

Pour faire du chemin ensemble grâce à nos follicules prêts à relâcher leurs graines

Pour prendre de la distance et voir le quartier dans son ensemble, fièrement lié et communautaire

Un point à la fois, comme une broderie humaine dans une fenêtre végétale

Je suis l’hiver – je suis accessible par le cœur – je suis amante en secret – je suis abimée et forte – je suis homo-monoparentale mais j’ai un réseau – je suis amérindienne et je cherche ma langue – je suis amie et sœur alvéole – je suis oiseau – je suis anxieux même si je médite – je suis chanceux – je suis insoumise et je roule à vélo – je suis adolescent et je cherche mon pays reposant – je suis amoureux – je suis 2-esprits et bâtisseuse de possibles – je suis bipolaire, mais pas que – je suis bipède mais non binaire – je suis catholique encore – je suis corps et tête – je suis en recherche d’emploi et on me conseille de faire du bénévolat – je suis chargé de projets en tapisseries – je suis citoyenne allégorique – je suis coloc – je lance des bouteilles à la mer – je suis coureuse des bois – je suis courageux – je suis drag-queen à paillettes colorées – je suis dramatique et comédienne – j’ai des demi-frères et des quasi-sœurs – je suis diplômée sans emploi – je suis la mixité tricotée serrée – je suis trop émotive et ce n’est pas de la faute de ma glande thyroïde – j’ai un cœur d’enfant – je suis étudiant en déconstruction de concepts et d’étiquettes – je suis femme fatiguée à la recherche d’une aire de repos – je suis fière – je suis fleurie et festive – je suis corpulent et je fais du yoga – je suis adoptée dans une famille élargie effilochée recomposée – j’ai un handicap mais je suis capable – je suis ici et dans mon écran en même temps – je suis inclusive jusque dans ma langue – je me fais prendre souvent en flagrant délit de lecture – je suis libre par moments – je suis lumineuse et pleine de pouvoirs – je suis métisse et je n’aime pas qu’on touche mes cheveux – je suis un nœud dans une planche de bois – je suis papa – je suis militant pour la justice et la beauté – je suis analphabète et poète quand même – je suis humaine – je suis intellectuel endimanché – je suis jeune et sage – je suis une rockstar anonyme – je suis une mamie gâteau – je suis médecin et je travaille dans une boucherie – je suis névrosé par moments – je suis athée – j’ai peur parfois – je suis phare poétique – je suis rêveur – je suis noyée en fin de mois – je suis résonance – j’ai suis bouée, donc sécuritaire – je suis riche d’un parcours unique – je suis Babel et universelle – je suis voyageur de labyrinthes – je suis voilée et je m’occupe de vos enfants – je suis vieille et active – je suis l’aube et la nuit – je suis la Grande Simone

ICI pour que toutes les âmes-pixels se rassemblent et se dispersent au gré du vent

ICI pour essaimer le quartier de nos idées, de nos sensibilités maillées et du pointillé de nos pas

ICI pour assembler et habiter ensemble la trame d’une maison ouverte qui donne sur la rue

ICI pour des artères aux bras en croix, ourlées de lumières dentelles

ICI pour les fêtes faiseuses de sourires francs en lisières

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *