Journée mondiale de la poésie

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=xb12MSqnkTI&w=420&h=315]
L’an dernier à pareille date ou presque, nous marchions sur Saint-Joseph en criant Saint-Denys Garneau aux passants. Cage d’oiseau avec Marceau, Ouellet, Lamarre, Désy et compagnie. Cette année Sophie Durocher s’énerve le poète de la cité, le Éditions de la Tournure marathone et le Mois de la Poésie célèbre Sylvie Nicolas. Pendant ce temps j’ai le « nous » plus intime et je détricote des couches sales. C’est même pas le printemps, mais avec des lunettes roses on peut se faire accroire n’importe quoi. L’an prochain je te promets d’avoir la Journée mondiale plus poétique. Je t’enregistre des messages téléphoniques en rimes, je peinture des vers sur les nouvelles tulipes ou j’imprime des poèmes dans la neige fraîche à côté des traces de semelles de bottes.

En attendant, je me réjouis de savoir que la délicieuse Sophie Poifol, qui prépare ses valises pour l’Argentine, va nous faire suivre les photos et les textes de sa dernière exposition, présentée au Café Babylone et à la Barberie en 2012. Pour te mettre l’eau à la bouche…

ΧАИДЕ !
ΧАИДЕ, ça vaut dire Allons-y! Let’s go! Andiamo! Vamos!
Ça veut dire partons d’un seul coup! Foutons l’camp! Disparaissons!

Là-bas, en Bulgarie, on était sept dans une maison jaune toute foutue.
En fait on était douze à être venus pour voir.
Mais en vrai on était bien plus nombreux que ça.
Voyageurs novices, volontaires enthousiastes,  aventureux perdus, bénévoles de passage, on a fait de notre mieux avec ce qu’on avait et c’était beau.
Il en reste des images, des bouts de textes à découper et dessins en pointillés.

Images et textes à suivre…. « Il aura mon âme au bec. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *