Crème solaire, crème-glacée et poésie sonore

Les collaborateurs/amis de LUNETTES ROSES s’agitent pendant l’été. Tandis que Sophie Poifol et Jean-Christophe Diehl parcourent les routes argentines, Annie-C Simard Simard raconte des jokes plates dans un village au Sénégal, Claudia Martel fait le deuil de la Betty-Boop-mobile, Mymy la fourmi s’arrache les cheveux pour essayer d’appliquer sa grille de correction à une copie « singulière », Mélanie Turmel cueille de la fleur d’ail, DJ-MFM coupe une patte à son divan afin de pouvoir le rentrer dans son nouveau salon et Sébastien Lamarre travaille [s’amuse] comme correcteur à l’Épreuve Uniforme de Français…

« Dans le prochain paragraphe, je vais présenter un point de vue contradictoire. »  🙂

2013-06-20-09.26.44_web

De mon côté, je fais avancer différents dossiers : un projet de conte illustré par le très talentueux Pierre-Yves Diehl, un spectacle-bénéfice pour la publication des recueils CODE COLIBRI (de moi-même!) et J’étais énergumène (Mizaël Bilodeau) chez GROUPE POÉSIE COMBATTANTE, une exposition  de poésie sonore pour le prochain Mois de la poésie et des ateliers de confection de lanternes poétiques avec des aînés de 4 HLM du quartier Saint-Michel dans le cadre du méga projet de médiation culturelle LA FALLA de la TOHU.

Les Falleros, aidés de bénévoles de plusieurs organismes communautaires du quartier Saint-Michel s’affairent à réaliser une structure-sculpture éphémère en bois et en papier mâché. L’installation aura une dizaine de mètres de hauteur et deviendra, à terme, un grand bûcher lors des 3 soirées enflammées des 15-16 et 17 août. Le vaste projet de médiation permet à des jeunes de s’initier aux différentes techniques utilisées, tout en rassemblant la communauté et en célébrant la diversité culturelle. Détails sur le site de la TOHU.

Je serai donc moins assidue sur le blogue, mais j’essaierai de publier quelques articles pour vous partager le développement de la sculpture-structure éphémère élaborée par les Falleros et pour vous raconter comment évoluent nos lanternes poétiques sonores. Déjà je peux vous faire une confidence….. il y a une chanson rap en rédaction. Emmanuel, Orson, Rich, Ronald et Dave ont des tas d’idées qui prennent déjà forme en rimes de façon magnifique…

« OH comme dans TOHU / événement pour les jeunes et les adultes de nos rues / on met de la fierté dans nos sculptures / attendons le plus de monde possible de toutes les cultures. » (Ronald)

À suivre…

C’est l’été! Yé!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *